CHRONIQUE DE DJERETROGEEK EPISODE 11 – Kirby’s

Console : Nintendo NES /Editeur : Nintendo/Parution : 1993
Genre : plate-forme/1 joueur Développeur : HAL Laboratory

Quand on fait le tour des héros de jeux vidéos notamment chez Nintendo, on parle souvent de Mario , Link, Samus Aran(metroid) etc. Mais j’avais oublié l’existence de ce personnage : Kirby, honte sur moi les amis, donc aujourd’hui je me suis fais un devoir de vous parler de Kirby’s Adventure sur la Nintendo NES.
Avant d’être adapté sur console de salon , notre petite boule rose a fait ses débuts en monochrome en 1992 avec Kirby’s Dreamland sur Gameboy.

Premiers pas de Kirby dans le monde des jeux vidéos avec cette adaptation portable.

Personnage créé par Masahiro Sakurai, c’est une petite boule rose originaire de la planète POPSTAR (c’est la planète du jeu hein, rien à voir avec la téléréalité lol). Petite anecdote, le nom Kirby est un hommage à John Kirby, l’avocat de Nintendo qui avait défendu la firme dans l’affaire Donkey Kong(1982 à 1986) contre Universal.
Ce jeu est l’adaptation de l’épisode GB avec deux innovations majeures : les couleurs qui donnent plus de vie à l’environnement et la nouvelle capacité de Kirby à s’accaparer les pouvoirs de ses ennemis en les avalant. Imaginez si on faisait ça dans la vraie vie, j’en connais qui boufferait du Léo Messi lol.


Beaux graphismes pour la NES

Le jeu est composé de 7 mondes contenant chacun 6 niveaux plus le niveau final. Au niveau du gameplay, la prise en main est simple : le bouton A permet de sauter, le bouton B à avaler l’ennemi ensuite lorsque vous le pressé une seconde fois Kirby recrache l’ennemi et s’en sert d’arme. Le bouton A et la croix directionnelle vers le haut permet à Kirby de s’envoler quelques instants.On retrouve les codes du jeu de plate-forme et la griffe Nintendo(même si pour une fois Miyamoto n’y est pour rien).
Côté graphismes, pour de la 8 bis c’est beau(pour certains tout ce qui sort de la NES est moche, mais sachez les jeunes qu’à cette époque il y avait déjà des jeux beaux et des laids), c’est coloré, les petites intro de début de niveau sont bien sympathiques.
La bande-son entraînante et enfantine caractérise bien l’univers du héros et de son éditeur.Avec une bonne durée de vie, on peut dire que Kirby mérite une place au panthéon des légendes du jeux vidéos(ou tout du moins de jeux de plate-forme). Son succès lui pemettra de connaître des adaptations sur Super Nintendo et un début en 3D sur N64.

Verdict : 16/20
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*