CHRONIQUE DE DJERETROGEEK EPISODE 12 – Nintendo World Cup

Console : Nintendo NES /Editeur : Nintendo/Parution : 1990
Genre : simu de football/4 joueurs avec adaptateurs Développeur : Technos Japan


Comme la coupe du monde va débuter le mois prochain, je me suis dit tiens pourquoi ne pas faire une ch’tite chronique « sportive » à nos internautes sur un jeu de football bien rétro.
Après avoir fouillé l’armoire, mon regard s’est arrêté sur CE JEU assez connu (non ce n’est pas FIFA 14 rohhh ça serait plus du rétro) : Nintendo World Cup. En fait à l’époque on l’appellait simplement World Cup. Bien qu’il soit aussi sorti sur la Gameboy, c’est bien de la version 8 bits que je vais parler.
Ce jeu dont le nom original Nekketsu Koko Dodgeball-bu : soccer hen fait partie d’une franchise de Technos Japan. Cela signifie Club de Dodgeball du lycée de Nekketsu : édition football. Ceci explique sûrement le gameplay délirant du soft.
Même si il respecte quelques règles du football, l’équipe est composée de seulement 6 joueurs, il n’y a pas de hors-jeu et pas de fautes sifflées (tranquille pour l’arbitre quoi) et c’est sûrement pour cela qu’il n’y en a pas sur le terrain.


Des sauvages ces joueurs je vous dis, ca donne un rendu manga non ?
Autre chose bizarre, on ne contrôle qu’un seul joueur et on donne des ordres aux autres, c’est assez spécial. D’ailleurs toute cette sauvagerie(ou virilité à vous de voir) entraîne comment dire des petites galères : si un joueur est trop souvent mis à terre, il perd connaissance et reste au sol jusqu’à la fin de la période de jeu. Ca ne rigole pas chez Nintendo !!!! Afin de diminuer le taux de réalisme, les joueurs possèdent des tirs spéciaux rappelant Olive et Tom ou l’école des champions. Même si leur technique est souvent plus proche de Mark Landers que d’Olivier Atone lol. Amateurs de simulation pure, passez votre chemin !!!


Bicyclette du milieu du terrain, c’est Papin qui va être jaloux
Deux modes de jeux sont au programme : le mode tournoi où 1 ou 2 joueurs prenne le destin de l’une des équipes en main pour la mener à la victoire finale. Le mode VS match, lui, permet de faire des matchs à plusieurs sur des terrains carrément pas homologués (sable, terre ou glace).
Passons maintenant du côté des graphismes. Mon avis à ce sujet est vraiment partagé. Lorsque je vois la modélisation des terrains (cages comprises) je m’émerveille pour l’époque, les soucis arrivent lorsque les joueurs se ramènent sur le terrain : mais, sérieux, c’est quoi ce design de persos, les mecs sont déformés, c’est pas une bouillie de pixels Non !!! C’est juste qu’ils sont disproportionnés, ils ont la grosse tête(ça me rappelle notre belle équipe en 2010… bref je m’égare) même si leur faciès, ça n’excuse pas.
L’ambiance sonore est sympa, mais limitée. La musique est sympa et variée selon les matchs, heureusement.
En bref, ce jeu reste un bon délire entre potes, mais si on voulait une ambiance plus proche de la simu, il fallait se tourner vers Soccer, sorti également sur NES.
Je profite de ce petit article pour souhaiter bonne chance aux bleus et à bientôt.
Verdict 9/20

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*