CHRONIQUE DE DJERETROGEEK EPISODE 13 – Super Tennis

Console : Super NES /Editeur : Nintendo/Développeur : Tokyo Shoseki
Parution : 4 juin 1992/Genre : simulation de tennis/1-2 joueurs

Le fameux écran d’accueil (si moche) dont on se souvient tous !!!!

Scotché au match de Monfils sur les courts de Rolland Garros. Cela m’a donné envie d’aller jouer sur le court municipal, mais cette idée m’est vite passée vu le temps qu’il fait en ce moment, finalement je suis retourné m’assoir devant ma console. Comment jouer par ce temps ? Bon je vais ressortir un bon jeu de tennis, et derrière les TOP SPIN, se cachait une petite cartouche intitulée SUPER TENNIS.
Après avoir repris la manette en main, j’ai eu vraiment envie de vous écrire quelques phrases à propos de ce jeu. Bien vous pouvez vous rassurer chers internautes, j’ai fini de raconter ma vie (rires), passons au jeu !!!!
Lorsqu’on allume la SNES on est déjà dans l’ambiance. Ecran d’accueil assez moche même si au départ, l’idée était bonne. Avec cette musique entêtante qui va vous hanter toute la journée(ou nuit si vous y jouez le soir).
Donc sur l’écran, trois options sont disponibles : SINGLES pour disputer un match amical contre l’ordi ou un pote, le mode DOUBLES qui comme son nom l’indique vous invite à disputer des matchs en double de la même manière que le menu précédent, et enfin le mode le plus intéressant : CIRCUIT, l’ancêtre des modes carrière d’aujourd’hui (je dis ça avec nostalgie, la petite larme à l’œil). On choisit son joueur parmi les 20 disponibles (10 hommes et 10 femmes) afin de devenir le meilleur joueur du monde. Comme on le distingue sur la carte lors de la sélection il y 4 petits tournois ainsi que le Grand Chelem à disputer. Ca annonce quand même une durée de vie raisonnable.
Petite anecdote au sujet des joueurs et joueuses dispos, dans la version PAL, ils sont totalement inventés, alors qu’au Japon, ils ressemblaient aux vraies stars et avaient même un prénom voisin (Agassi devenait Wagasi et Sampras Sample).
Niveau plaisir des yeux, je trouve les animations pas trop mal, on retrouve bien les ingrédients d’un match de tennis ; terrain bien délimité, ramasseurs de balles, arbitre de chaise et juge de ligne tout y est. Le public est animé et applaudit chacun de vos exploits. Le score apparaît, petit clin d’œil à la petite scène lors du changement de côte c’est plutôt sympa. Niveau ambiance sonore, comme je vous le disais le public est bien présent ça met un peu d’ambiance, on entend un peu l’arbitre, enfin le juge de ligne (même si c’est superflu). Le truc plutôt chiant (pardonnez le mot) c’est cette petite musique qui revient sans cesse arrrgh ma tête.


Animations présentes, on entre bien dans la partie…. Visuellement



Le gameplay est assez bien réalisé malgré sa difficulté  au début, 4 boutons pour 4 coups différents : lob, coup normal, coup puissant et le lift. J’ai mis pas mal de temps avant de bien le maîtriser. On peut même se la jouer un peu lors du service en faisant rebondir la balle avec la croix directionnelle bas. Les déplacements sur le court se font naturellement comme la montée au filet. Bref avec un peu de maîtrise on se tape de bons délires . Mais je vous conseille d’y jouer avec des amis.
Au final, ce soft n’est ni un très bon jeu ni un mauvais dans le sens où on l’entend d’habitude. Il est simple, et n’utilise pas toutes las capacités de la console c’est clair, mais pour rééquilibrer cela il est fun et assez intuitif. Oh la la je vais vous laisser parce que le match reprend à la semaine prochaine pour de nouvelles aventures vidéoludiques.

Verdict : 10/20
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*