CHRONIQUE DE DJERETROGEEK EPISODE 9 -TROJAN

Console : Nintendo NES /Editeur : Capcom/Parution : 1988
Genre : action, beat them all/1-2 joueurs

Le héros Trojan armé prêt au combat

Trojan, ce jeu m’a marqué , je me souviens l’avoir acheté à un vendeur peu scrupuleux dans les brocantes du dimanche. Evidemment quand on mate la boîte elle donne pas mal, et pour un gosse un mec avec une épée et un bouclier qui part sauver le monde c’est la classe ! Bien avec du recul on se rend vite compte que ce n’était pas ça.
Parlons d’abord du scénario : Trojan (qui signifie Troyen en anglais) est un valeureux guerrier qui vit dans un futur proche post apocalyptique dévasté par les sectes et les guerres. Comme dans tous ces mondes il y a des « élus » qui sont possédés par la malin et Trojan décide d’infiltrer ce pays du mal dans le but de délivrer sa patrie et exorciser les démons. J’avais pas compris tout ça à l’époque et j’avoue avoir fait des recherches car même la boîte ne disait rien : bref tu es Trojan et tu vas fighter du vilain quoi !!!!
On retrouve de bonnes choses dans ce soft : la carte du début pour savoir où on se situe, l’environnement qui fait penser à des séries comme Hokuto no Ken (Ken le survivant), le challenge relevé malgré des niveaux limités, quelques bonus facilitant la progression, en même temps ils étaient obligatoires surtout la botte qui dope les sauts, pour sortir de l’égoût y’avait pas d’autres moyens. Points sombres, la musique qui devient rapidement soulante, les ennemis dont l’IA n’est pas au top, mélange de chevaliers robotisés, de ninja avec un boss catcheur bref c’est un peu le bordel.
Au niveau du gameplay, la prise en main est loin d’être évidente, les sauts sont une véritable cata, le truc fun c’est qu’à la manière d’un ghouls and ghosts vous perdez votre équipement (pas votre slip) quand vous prenez trop de coups. Donc imaginez-vous avec une maniabilité pareille vous battre à mains nues. Le mode 2 joueurs est sympa mais on s’en lasse rapidement, le nombre de coups dispos étant limité.
Ce jeu est culte à sa manière, il laisse une trace dans la tête des gamers de l’époque d’ailleurs je remercie au passage celui qui me la vendu j’aurais raté quelque chose. Si vous avez envie de tester, il a été réédité dans une compilation : Capcom Classics Collection en 2005 dispo sur PS2 et la XBOX.

Verdict : 10/20
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*