Éditorial : Windows Phone à t’il une chance sans Google ?

Agissons comme si l’email ne comptais pas pour un instant. Jamais entendu parler d’une chose appelée « YouTube ? » Quelques personnes ont, ou donc on me dit. Sort, le Téléphone de Windows n’a même pas d’application YouTube approprié … après trois ans sur le marché. Peut-être avez-vous  barboté avec une chose appelée Google Docs, ou peut-être vous avez commencé à sauver des choses à Google Drive. Les deux de ces services sont phénoménaux et  universellement aimés. Dans le cas de Docs, il a une meilleure-que-moyenne chance à la prévention au besoin du Bureau. Bref, ils comptent – particulièrement pour la foule à l’aise avec la technologie qui montrerait même une once d’intérêt dans le don du Windows Phone un tourbillon légitime.

Le navigateur Google Chrome domine absolument les chiffres de part de marché, du bureau directement sur en bas et pour la bonne raison – c’est un navigateur solide, rapide, stable que se synchronyse facilement  à travers une litanie de dispositifs. Windows phone excepté, bien sûr. Pour le temps, je vais juste réduire une liste de services mobiles restants que Google a une main dans : Translate, Voice, Earth, Calendar et bien d’autre. Je n’inclus  même pas des choses comme Wallet et  Latitude, qui peut ou ne pouvoir pas devenir des produits de base dans le propre écosystème de Google.

Demandez  vous ce que je me suis demandé : comment sérieusement pouvez-vous prendre une plate-forme mobile quand elle ne supporte aucun des articles mentionnés ci-dessus ? Oui, des alternatives tierces existent pour quelques-uns d’entre ceux-là, mais ils sont épouvantables. La langue de conception ne regarde rien comme ce que vous attendriez d’un produit Google. 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestmail

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*